Farniente

Farniente

Texte : M. Tran
Illustration : Jaq

Loin des standards du stress,
Je meus avec mollesse
Le poids de ma paresse.

Farniente et nonchalance
Bercent mon indolence
Sur la route des vacances.

Je contemple la mer
Dans le lointain, pépère,
Je n’ai rien à y faire.

D’aucuns vont au soleil,
Se prélassent sur la plage.
Moi, j’ai plutôt sommeil,
M’adonne au lambinage.

Je traîne mon apathie
Avec facilité,
Savourant l’inertie
De l’inactivité.

Je me la joue feignasse
A l’ombre des terrasses,
Battant, dans ma torpeur,
Des records de lenteur.

Bien accoudé au bar,
Je sirote mon Ricard,
Étirant dans la flemme
Les rimes de mon poème.

M. Tran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *